Réservation stage pilotage rallye
Nos Catégories
Test Stage Rallye
A voir :


Derniers Stages
Pilotage Rallye
Réseaux Sociaux

Rallye de Grande-Bretagne controversé

Publié par Vaï Iperty le 12 novembre 2010

Un mauvais shakedown

Les pilotes du WRC ont tous été déçu du shakedown organisé par la FIA sur Rallye de Grande-Bretagne assez controversé. Il était -selon certains- sur asphalte alors que la course sera sur terre, pas assez de virages et l’attente était trop longue. Ce shakedown est en fait une spéciale du rallye, il s’agit de ES 1 et l’ES 16 de Cardiff Bay. Cette « séance de qualifications » n’aura pas été très révélatrice en terme de « qui est le meilleur? » pour cette dernière épreuve du WRC 2010.

Le classement final

Quand aux estimations du classement, Sébastien Ogier doit se battre pour la place de vice-champion du monde. Il s’est particulièrement bien débrouillé sur le WRC 2010, il a fait la fierté de Citroen. Il reste très concentré sur ce rallye qui a été assez mauvais pour lui lors des deux dernières éditions avec une sortie de route et des problèmes mécaniques. Il compte se battre pour sa deuxième place et décrocher le meilleur classement possible.

Jari-Matti Latvala se bat lui aussi pour la seconde place du podium, il a donc les yeux rivés sur le chrono d’Ogier. Mais lui aussi craint les première épreuves du rallye de Grande-Bretagne. Il doit en tout, rattraper 11 points sur le jeune de Citröen mais le parcours sera parsemé d’embuches météorologique et pour lui sa priorité est de garder la voiture sur la route. Son collègue: Mikko Hirvonen voudrait terminer le WRC 2010 positivement même s’il redoute particulièrement le début de cette manche.

Un parcours très difficile

Tous les pilotes redoutent l’épreuve du samedi matin car le classement peut changer d’un seconde à l’autre. Les terrains sont mixtes et surtout seront remplis de boue à cause du mauvais temps. La météo est d’ailleurs un des critères qui fait que ce Rallye est un des plus difficiles du WRC. Certains endroits seront très humides, surtout le matin où la route passe dans une forêt puis une autre spéciale de 10,14 kms, une où 11,15 kilomètres sur 25,14 se font sur un sol ultra-dur.

rallye-grande-bretagne-controverse

Certains disent que le parcours a été mal choisi, il existe sans doute d’autres chemins moins boueux et moins dangereux dans les forêts que ceux déjà sélectionnés. En plus de ça, les voies sont larges et les pilotes pourraient « couper » les virages, pour empêcher cela, la FIA et l’organisation ont placé des obstacles dans les cordes pour ne pas que les pilotes coupent. Cela va engendrer sans doute beaucoup de dégâts, puisque la plupart des pilotes coupent les virages pour gagner du temps.

La boue rend la tâche encore plus difficile avec des risques de crevaison élevés. Les pierres et autres pièges seront enfouies sous la boue qui ne pourra pas sécher à cause des températures très basses…

Loading Facebook Comments ...

Pas de commentaire » -

Pas encore de commentaire.

Leave a comment