Le rallye Morocco Sand Express : première édition

Après un superbe rallye test en 2013, la première édition du rallye raid Morocco Sand Express a eu lieu cette année du 11 au 17 octobre 2014.

Les concurrents se sont lancés au travers des dunes. Ils ont franchi les plus grands déserts du Maroc. Les étapes se sont déroulées entre Merzouga, M’Hamid et Chegaga. Les valeurs mises en avant lors de ce rallye sont l’esprit sportif, l’entraide, la convivialité et la bonne humeur.

Le temps et la vitesse ne sont pas pris en compte. Ce rallye est une course d’orientation. Les organisateurs pensent avant tout à la sécurité des pilotes, les participants doivent donc se munir d’équipements obligatoires.

Rallye Morroco Sand Express

L’histoire et le concept du Morocco Sand Express

Le rallye Morocco Sand Express a vu le jour en 2013. Une édition test a eu lieu entre le 2 et le 8 novembre 2013. Cette course d’orientation tient son origine du rallye M’Hamid Express, créé il y a 5 ans.

Cette année, les concurrents se sont affrontés du 11 au 17 octobre 2014 à bord de véhicules tout terrain préparés pour le désert. Le Morocco Sand Express est un challenge en immersion dans le grand sud marocain.

Il compte plusieurs épreuves à travers les ergs (déserts de dunes). Les participants de toutes nationalités sont les bienvenus au volant de véhicules tout terrain équipés, SSV, buggys, motos et véhicules historiques.

Le fonctionnement de cette compétition automobile est simple. La notion de vitesse ne compte pas. Le but est de respecter le parcours tout en suivant le road-book. Le plus important est de passer par tous les wap points (WPT) dans un temps imparti. Le non-respect d’un point de passage entraîne une pénalité.

La sécurité avant tout

Très attachés à la sécurité, les organisateurs sont plutôt intransigeants côté équipement. Le port du casque est obligatoire durant toutes les épreuves. Des plaques de désensablage et des pelles sont nécessaires pour affronter le sable et les dunes. Si un ou des équipements manquent dans le véhicule, les participants peuvent être pénalisés voire exclus de la course.

On doit trouver à bord de chaque véhicule :

  • Une balise satellite (en location sur place)
  • Une radio VHF (radio très haute fréquence)
  • Un système de localisation (GPS)
  • Un téléphone portable local ou international
  • 3 fusées de détresse
  • Un coupe ceinture
  • Un briquet
  • Une lampe torche
  • Une réserve d’eau (5 litres / personne)
  • Une trousse médicale de première nécessité
  • Un drap de survie (en aluminium permettent des signaux sol-air)
  • Un miroir de poche
  • Une sangle avec manilles pour le remorquage

Crédit photo : Guillén Pérez – Photo sous licence CC