Anthony Poncet champion du Rallye Jeunes 2008

Anthony Poncet, jeune passionné de 23 ans a remporté le Rallye Jeunes 2008 pour lequel 63 concurrents se sont affrontés durant deux jours au Mans.
La finale fut de très bon niveau et Anthony fut désigné par la même occasion désigné par le jury en qualité de lauréat.
Le jeune champion rejoindra prochainement les rangs de l’Equipe Rallye Jeunes FFSA 2009, Anthony Poncet suivra une formation au sein de l’Autosport Academy avant de disputer le prochain Volant Peugeot à bord d’une 207 RC Rallye, et il aura comme suppléant Sébastien Chedozeau.

Sébastien Loeb un des meilleurs sportifs français de l’année

Encore un titre cette année pour Sébastien Loeb, élu cette fois 3e sportif français de l’année avec 458 points, juste derrière Alain Bernard (879 pts) et l’équipe masculine de handball (560 pts).

Voici le classement général :

1. Alain Bernard (Natation), 879 points
2. Equipe de France de handball, 560
3. Sébastien Loeb / Daniel Elena (Rallye), 458
4. Jo-Wilfried Tsonga (Tennis), 265
5. Julien Absalon (VTT), 142
6. Steeve Guenot (Lutte), 136
7. Franck Ribéry (Football), 93
8. Mike di Meglio (Moto), 70
9. Francis Joyon (Voile), 52
10. Jean-Baptiste Grange (Ski), 51
11. Benoît Caranobe (Gymnastique), 46
12. Gilles Simon (Tennis), 36
13. Equipe de France masculine d’épée, 27
14. Karim Benzema (Football), 22
15. Mahiedine Mekhissi-Benabad (Athlétisme), 21
16. Thierry Henry (Football), 14
17. Anne-Caroline Chausson (BMX), 9
18. Isabelle Delobel / Olivier Schoenfelder (Patinage artistique), 8
19. Equipe de France masculine de sabre, 7
19. Lucie Décosse (Judo)
21. Hugues Duboscq (Natation), 4
21. Amaury Leveaux (Natation), 4
23. Sylvain Chavanel (Cyclisme), 3
24. Gaël Monfils (Tennis), 1

Citroën remporte le titre de constructeurs grâce à Loeb

Le Dimanche 7 Décembre, se déroulé le Rallye de Grande Bretagne, la dernière épreuve du WRC 2008.

Elle fut remporté par l’Alsacien Sébastien Loeb (Citroën C4) avec 2″7 d’avance sur Jari-Matti Latvala (Ford Focus) ce qui permet donc à Citroën de récupérer le titre de champion du monde des constructeurs.

C’est la 11e victoire de la saison pour Sébastien et la 47e de sa carrière commune avec Daniel Elena, son fidèle copilote.

Sébastien Loeb témoigne : « Ce rallye était très difficile, piégeux, je n’ai pas beaucoup aimé. Mais, aujourd’hui, on a eu une belle bagarre avec Jari-Matti et c’est incroyable d’avoir enfin pu gagner ici ».

Le Trophée Andros

Le Trophée Andros est une série de courses automobiles et motocyclistes sur glace qui se tient chaque hiver depuis 1990. Il s’agit toutefois d’un championnat essentiellement français pour lequel on retrouve quelques fois des incursions à l’étranger (en Andorre ainsi qu’à Sherbrooke au Québec).

Le trophée andros se décline en plusieurs championnats :
– le championnat élite
– Pilot Bike
– Sprint Car
– Trophée Andros Féminin

Epreuve

Date

Val Thorens Samedi 06 décembre 2008
Dimanche 07 décembre 2008
Grandvalira – Andorra Samedi 13 décembre 2008
Dimanche 14 décembre 2008
Alpe d’Huez Vendredi 19 décembre 2008
Samedi 20 décembre 2008
Lans en Vercors Vendredi 09 janvier 2009
Samedi 10 janvier 2009
Isola 2000 / Alpes-Maritimes Vendredi 16 janvier 2009
Samedi 17 janvier 2009
Serre Chevalier Samedi 24 janvier 2009
Dimanche 25 janvier 2009
Clermont / Superbesse (final) Samedi 31 janvier 2009

Sébastien Loeb aux séances d’essais en F1 à Barcelone

Le 17 Novembre 2008 avait lieu à Barcelone, sur le circuit de Montmelo, les essais privés en F1 pour 2009, auxquels Sébastien Loeb a participé au volant d’une Red Bull après avoir remporté son cinquième titre de champion du monde au WRC 2008.

«C’est un circuit où toutes les équipes viennent s’entraîner toute l’année et, moi, c’est la troisième fois que je monte dans une F1, donc je suis content de moi.»

« Quand j’ai roulé avec la Renault, j’ai essayé d’aller vite mais il y avait de l’asphalte partout, on pouvait se permettre de faire une faute. Ici, c’est un vrai circuit, il y a des virages où il ne faut pas se rater, alors j’ai mis un peu de temps pour trouver mes limites. »

Il a effectuer le 8è temps avec 1’22’’503. A titre de comparaison, le Japonais Takuma Sato (Toro Rosso), beaucoup plus habitué que lui à piloter une F1, a signé le meilleur chrono du jour en 1:20.763.

« J’espérais ne pas être trop loin et je suis surtout content du feeling que j’ai eu aujourd’hui, à la fin, quand j’améliorais mes temps. D’autant que je savais où je pouvais en gagner encore, notamment sur les freinages dans la plupart des virages. C’est très différent du Mans, c’est encore un ‘step’ plus loin au niveau de l’adhérence, des points de freinage, des passages en courbe. Mais l’expérience du Mans était importante pour m’apprendre à rouler avec une telle adhérence en circuit. »

Obligé de rouler avec une F1 sans anti-patinage, à cause des nouvelles règles en vigueur depuis 2008, Sébastien commente : « Sans l’anti-patinage, il fallait bien doser pour ne pas décrocher, c’était fin. Et en plus, avec les pneus slicks, c’était un peu brutal. Comme je n’ai pas l’habitude, j’ai tendance à me crisper. Petit à petit je me suis senti plus à l’aise et je me suis relâché, alors ça allait mieux sur la fin. »

Du côté du paddock on a été bluffé. Sebastian Vettel s’est dit « surpris » par sa constance et sa rapidité à cerner la voiture. Geoff Willis, directeur technique Red Bull s’est dit « impressionné », quant à Dani Sordo, second pilote Citroën en WRC, il a trouvé que Loeb avait parfaitement sa place sur la grille! Mais pour l’Alsacien, un seul frein demeure pour poursuivre dans cette voie: son âge. A 34 ans il s’estime ‘trop vieux’!

Les résultats :
1. Takuma Sato (JPN/Toro Rosso) 1’20 »763 (121 tours)
2. Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso) 1’21 »071 (117)
3. Alexander Wurz (AUT/Honda) 1’21 »198 (77)
4. Pedro De la Rosa (ESP/McLaren) 1’21 »417 (65)
5. Gary Paffett (ANG/McLaren) 1’21 »957 (78)
6. Luca Badoer (ITA/Ferrari) 1’22 »038 (94)
7. Robert Kubica (POL/BMW-Sauber) 1’22 »341 (56)
8. Sébastien Loeb (FRA/Red Bull) 1’22 »503 (82)
9. Nelson Piquet Jr (BRE/Renault) 1’22 »560 (80)
10. Christian Klien (AUT/BMW-Sauber) 1’22 »883 (53)
11. Nico Hulkenberg (ALL/Williams) 1’23 »794 (86)
12. Vitantonio liuzzi (ITA/Force India) 1’23 »794 (86)
13. Adrian Sutil (ALL/Force India) 1’23 »832 (88)
14. Marc Géné (ESP/Ferrari) 1’24 »177 (32)
15. Bruno Senna (BRE/Honda) 1’24 »343 (39)
16. Giedo van der Garde (PBS, Renault) 1’24 »908 (32)
17. Lucas Di Grassi (BRE/Honda) 1’25 »512 (48)

Paris Dakar 2009

Le rallye « Paris Dakar » abandonne l’Afrique pour l’Amérique du Sud où se déroulera l’édition 2009 du 3 au 18 janvier 2009, et fêtera au passage ses 30 ans. Les pilotes s’affronteront sur les terres de l’Argentine et du Chili. On ne sait pas encore si ce rallye mythique changera de nom ou s’il gardera son appellation d’origine en hommage à son créateur Thierry Sabine.

L’avantage de cette nouvelle formule du Paris Dakar est qu’elle ne risque pas d’être annulée au dernier moment comme l’édition 2008. La trentième édition du rallye, entre Lisbonne et la capitale sénégalaise, a été annulée le 4 janvier dernier, à la veille de son départ. Le parcours devait passer en Mauritanie. Le gouvernement français avait mis en garde les organisateurs des risques d’attentats dans ce pays.

Le Paris Dakar 2009 doit, tout de même, rester cette compétition sportive de premier ordre qui mêle de grands champions à des amateurs et qui s’est au cours des années internationalisée en réussissant à réunir jusqu’à 52 nationalités différentes.

Si l’aventure et le désert restent au programme, les 9000 kilomètres de course dont 6000 kilomètres de spéciales prendront place en Argentine et au Chili, avec Buenos Aires comme ville de départ et d’arrivée.
En mettant d’abord le cap au sud, vers les plaines de Patagonie, les pilotes auront ensuite à franchir la Cordillère des Andes avant de profiter d’une journée de repos à Valparaiso, au bord de l’Océan Pacifique. Le trajet retour les conduira dans le désert d’Atacama, puis notamment dans les provinces argentines de Catamarca, de la Rioja et par la région de Cordoba, ce qui permettra de développer le tourisme et les offres d’hébergements dans les régions qui accueillerons le rallye, et deviendront très prisées. L’Argentine organise depuis près de dix ans une compétition similaire, bien que de moindre envergure, appelée « Rally Por las Pampas » (rallye des pampas), qui servirait de base pour le nouveau Dakar. Une chose est certaine le Dakar ne perdra pas en difficulté à travers son parcours notamment dans les Andes, qui offrira un tracé très varié aux divers participants comme le confirme Dominique Serieys lors de son interview sur les caractéristiques probables de ce Dakar 2009 : « Ce ne sera pas une promenade de santé ». « Nous avons déjà participé à l’Atacama rallye et au rallye Las Pampas. Le Chili et l’Argentine sont des pays où il y a une grande variété de terrains. Le désert d’Atacama est très difficile. Il y a des dunes impressionnantes, de véritables montagnes, plus difficiles à franchir qu’au Dakar. Il y a aussi de belles pistes et des « salinas » (lacs asséchés) à franchir ». Si la compétition est sauve, l’Afrique paiera au prix fort les menaces terroristes sur son sol en perdant les retombées économiques du rallye au moins pour un an.

Les dates importantes du Dakar 2009 :

Avec ce changement, le calendrier a donc été aménagé en prévision de l’acheminement des véhicules vers la capitale argentine : une première phase de vérifications techniques et administratives aura lieu les 26 et 27 novembre au Havre, où les véhicules européens seront embarqués. Les organisateurs du rallye ont annoncé l’ouverture de la période de réception des dossiers d’inscription à partir du 15 mai. Pendant un mois, les concurrents qui s’étaient inscrits pour l’édition 2008 du Dakar bénéficient d’une priorité.

Récapitulatif :

* 15 mai – 30 juin 2008 : réception des dossiers d’inscription.
* 26 – 27 novembre 2008 : première phase des vérifications techniques et administratives, au Havre.
* 31 décembre 2008 – 2 janvier 2009 : deuxième phase des vérifications techniques et administratives, au palais « La Rural » de Buenos Aires.
* 2 janvier: départ de la 1re étape de Buenos Aires, sur la « Plaza de la Republica »
* 3 janvier: Buenos Aires – Santa Rosa
* 4 janvier: Santa Rosa – Puerto Madryn
* 5 janvier: Puerto Madryn – Jacobacci
* 6 janvier: Jacobacci – Neuquen
* 7 janvier: Neuquen – San Rafael
* 8 janvier: San Rafael – Mendoza
* 9 janvier: Mendoza – Valparaiso (Chili)
* 10 janvier: journée de repos à Valparaiso
* 11 janvier: Valparaiso – La Serena
* 12 janvier: La Serena – Copiapo
* 13 janvier: Copiapo – Copiapo
* 14 janvier: Copiapo – Fiambala (Argentine)
* 15 janvier: Fiambala – La Rioja
* 16 janvier: Rioja – Cordoba
* 17 janvier: Cordoba – Buenos Aires
* 18 janvier: arrivée à Buenos Aires

Sébastien Loeb en Formule 1

Le champion du monde des Rallyes WRC, Sébastien Loeb, a été convié par Red-Bull, son sponsor principal cette saison, à participer a une journée d’essais privés le 17 novembre prochain en Formule 1, à Barcelone. Il s’agira du 2è test F1 pour le Français après celui organisé par Renault l’automne dernier, sur le circuit du Paul Ricard, il avait alors échangé sa C4 contre la R27 de Heikki Kovalainen.

Red-Bull Renault va donner ainsi à Loeb l’opportunité, au volant de la RB4, de se comparer aux autres pilotes de F1, sensés êtres les meilleurs du monde. La séance se déroulera en Espagne, sur le circuit de Catalogne, où la plupart des équipes devraient êtres présentes sur trois jours : Lundi 17, Mardi 18 et Mercredi 19 Novembre 2008.

« Je suis ravi que Red Bull me fasse ce cadeau pour célébrer mon 5è titre. J’ai déjà eu la chance de monter dans une F1 l’année dernière, mais cette fois-ci les circonstances sont différentes. Je serai en piste avec les pilotes F1 lors d’un test officiel. J’espère que je n’aurai pas l’air ridicule ! Mais je tiens à clarifier un point sur les spéculations de mon passage en F1 l’année prochaine : je piloterai une Citroën C4 WRC dans le championnat du monde des rallyes. »

Au préalable, Sébastien se rendra à Milton Keynes pour rencontrer le team Red Bull Racing et se livrer aux préparatifs de la session. Un premier contact avec la voiture est prévu lors de tests préliminaires sur le circuit de Silverstone.

« Je suis impatient d’y être. Je suis super content car l’expérience avec Renault m’avait bien plu, sauf ce qui m’angoisse un peu c’est que là je ne connais pas le circuit, je ne connais pas la voiture et il n’y a plus les aides au pilotage, donc je m’attends à quelque chose de plus violent. Je ne pense pas que je pourrai refaire un temps aussi bon qu’avec la Renault […] je vais m’entraîner la semaine précédente pour connaître le circuit afin de ne pas avoir deux choses à découvrir en même temps. Je suis content car ce sont des sensations vraiment sympas. »

Il a déjà démontré ses qualités de polyvalence en participant à deux éditions des 24 Heures du Mans et a récemment pris part à une manche de la Porsche Carrera Cup française à Albi.

Quel est le prochain objectif, sept titres comme Schumacher en F1 ?
« Ce titre, il a vraiment fallu aller le chercher, car Hirvonen progresse d’année en année et il a été très difficile à battre. Je suis sûr que ce sera pareil l’an prochain. Je ne me pose pas la question des sept titres de Schumacher. Pour l’instant, l’objectif c’est d’en gagner un sixième, l’an prochain avec Citroën ».

La saison WRC 2008

Sébastien Loeb est devenu le meilleur pilote de rallye de l’histoire en décrochant son 5e titre consécutif de champion du monde WRC, sur sa Citroën C4, et épaulé par son copilote Daniel Elena. En terminant à la troisième place du rallye du Japon à 2’30 »60 d’Hirvonen, les pluies torrentielles japonaises ont bien failli lui coûter son moment de gloire, en raison d’un tête-à-queue : «J’ai dérapé à quelques centaines de mètres de l’arrivée, se souvient Loeb. Je devais aller à 50 km/h dans la ligne droite et ensuite : « Bang! ». C’est juste parti. On a dû se retourner et repartir. J’ai perdu le contrôle du différentiel électronique à cause de l’eau qui était omniprésente.»
Une performance unique puisque par le passé, les légendaires pilotes finlandais Juha Kankkunen (1986, 1987, 1991, 1993) et Tommi Mäkinen (1996, 1997, 1998, 1999) ont été sacrés quatre fois.

«C’est incroyable, s’est enthousiasmé Loeb. Mais c’était un rallye terrible, incroyablement sournois et piégeux. Il y a avait beaucoup de pression mais c’est un moment savoureux. C’est parfait. Je suis soulagé que ce week-end soit maintenant terminé. L’année dernière, Daniel et moi avons égalé le record avec quatre victoires, donc être désormais les seuls à en posséder cinq, c’est bien.»

Encore des records en ligne de mire
Vainqueur de dix rallyes cette saison, dont cinq d’affilée entre la Finlande et le Tour de Corse, le Français de 34 ans, possède désormais dix points d’avance sur Hirvonen avant l’ultime rallye, celui de Grande-Bretagne (5-7 décembre) : même s’il abandonnait et que le Finlandais l’emportait, l’égalité de points ne changerait rien puisque le Français serait titré au bénéfice de son nombre de victoires (10 contre 4). «Seb a gagné 10 rallyes cette année, donc il mérite vraiment ce titre», a souligné Mikko Hirvonen, fair-play, à l’arrivée de la dernière spéciale.

Le seul suspense du Championnat WRC concerne désormais le classement des constructeurs. Avec ce doublé à Hokkaido, Ford, champion du monde des constructeurs en 2006 et 2007, reprend 12 points à Citroën (18 à 6) et revient à 11 longueurs au général de la marque française, à une manche de la fin de la saison.

La liste des records s’allonge pour le tandem Loeb-Elena qui peut par ailleurs s’enorgueillir de 46 victoires accumulées en 7 saisons sur 112 rallyes. Cette année, comme en 2005, Loeb a égalé son nombre de victoires obtenues en une saison (10) : un record qui pourrait tomber lors du prochain rallye de Grande-Bretagne, seule épreuve qui manque au palmarès du natif de Haguenau.

Les épreuves :

1 Monte-Carlo
2 Suède
3 Mexique
4 Argentine
5 Jordanie
6 Italie (Sardaigne)
7 Grèce
8 Turquie
9 Finlande
10 Allemagne
11 Nouvelle-Zélande
12 Espagne (Catalogne)
13 France (Corse)
14 Japon
15 Grande-Bretagne

Les classements :

Résultats de chaque épreuves :

Date

Libellé

Pays

Vainqueur

25 – 27/01 Rallye de Monte-Carlo FRA S.LOEB
08 – 10/02 Rallye de Suède FIN J.LATVALA
28/02 – 02/03 Rallye du Mexique FRA S.LOEB
28 – 30/03 Rallye d’Argentine FRA S.LOEB
24 – 27/04 Rallye de Jordanie FIN M.HIRVONEN
16 – 18/05 Rallye d’Italie FRA S.LOEB
29/05 – 01/06 Rallye de Grèce FRA S.LOEB
13 – 15/06 Rallye de Turquie FIN M.HIRVONEN
31/07 – 03/08 Rallye de Finlande FRA S.LOEB
15 – 17/08 Rallye d’Allemagne FRA S.LOEB
28 – 31/08 Rallye de Nouvelle-Zélande FRA S.LOEB
02 – 05/10 Rallye de Catalogne FRA S.LOEB
10 – 12/10 Tour de Corse FRA S.LOEB
31/10 – 02/11 Rallye du Japon FIN M.HIRVONEN
05 – 07/12 Rallye de Grande-Bretagne FRA S.LOEB

Classement général en fonction des points gagnés aux épreuves :

Place

Pays

Pilote

Points

1

FRA

Sébastien LOEB

122

2

FIN

Mikko HIRVONEN

103

3

ESP

Daniel SORDO

65

4

FIN Jari-Matti LATVALA

58

5

AUS Chris ATKINSON

50

6

NOR

Petter SOLBERG

41

7

BEL

François DUVAL

22

NOR

Henning SOLBERG

22

9

ITA

Gianluigi GALLI

17

10

GBR

Matthew WILSON

15

11

EST

Urmo AAVA

13

12

ARG

Federico VILLAGRA

9

13

FIN

Toni GARDEMEISTER

8

SUE

Per-Gunnar ANDERSSON

8

15

ZIM

Conrad RAUTENBACH

6

16

NOR

Andreas MIKKELSEN

5

17

FIN

Matti RANTANEN

2

FRA

Jean-Marie CUOQ

2

19

AUT

Andreas AIGNER

1

FIN

Juho HANNINEN

1

FRA

Sébastien OGIER

1

Classement des constructeurs de Rallye pour la saison 2008

1. Citroën 191 points
2. Ford 173 points
3. Subaru 98 points
4. Stobart-Ford 67 points
5. Suzuki 34 points
6. Munchi’s Ford 22 points